Notions de base technologiques

de l’impression du jet d’encre

L’impression jet d'encre a obtenu une part de marché considérable au cours des deux dernières décennies dans de nombreux domaines d'application. En raison du développement constant de la technologie, les résultats sont atteints, pouvant être comparés avec des procédés d'impression analogues. Depuis 2011, IST Metz travaille en étroite collaboration avec Integration Technology pour offrir le plus grand portefeuille mondial de lampes UV et de systèmes LED UV jet encre, collage et autres applications industrielles.

 

 

Plus d'informations sur jet d'encre   Integration Technology Ltd.

La différence fondamentale entre l'impression à jet d'encre et les autres procédés d'impression réside dans le fait qu'une forme est inutile pour le transfert de l'image sur le support d'impression. L'image est imprimée sur le substrat directement et sans contact. Il s'agit d'un procédé appelé « computer-to-print ». En matière de jet d'encre, on distingue l'impression à un seul passage (systèmes singlepass) et l'impression à plusieurs passages (systèmes multipass). Avec la technique singlepass, la qualité d'impression est limitée par la résolution des têtes d'impression tandis que la technique multipass permet d'obtenir des qualités d'impression supérieures, mais aux dépens de la productivité. Sur le plan du système, le jet d'encre est la plus compacte des techniques de transfert d'informations sur un substrat sous la forme d'une image imprimée.

Il existe deux possibilités, déclinables en différentes variantes, d'application de l'encre. Avec le jet d'encre continu, un flux ininterrompu de fines gouttelettes d'encre est produit. Selon l'image à imprimer, celles-ci sont partiellement chargées électriquement. Les gouttelettes inutiles sont déviées et interceptées tandis que les gouttelettes nécessaires vont sur le support d'impression. Avec le procédé « drop-on-demand », une gouttelette est produite uniquement si elle est nécessaire sur l'image.

 

Il y a deux possibilités : soit la gouttelette d'encre est produite par échauffement ou évaporation locale d'un liquide dans la chambre de buse (thermal inkjet), soit elle est obtenue par la déformation d'un cristal piézoélectrique. Celui-ci se trouve dans la chambre de buse et se déforme suite à une tension électrique. La gouttelette se forme et est projetée hors de la chambre de buse sur le support d'impression sous l'effet de la surpression générée (jet d'encre piézoélectrique). Grâce au développement de ce type d'application de l'encre, le marché du jet d'encre peut profiter lui aussi des avantages de la technologie UV. Contrairement aux systèmes de jet d'encre thermique, les systèmes piézoélectriques peuvent fonctionner à des fréquences supérieures et permettent de recourir à une plus grande diversité de formulations d'encres.

Les encres utilisées dans l'impression à jet d'encre sont généralement des encres à faible viscosité (liquides). Ceci rend possibles des épaisseurs de couches différentes selon la tête d'impression, d'où des impressions de très grande qualité.

 

L'utilisation d'encres UV dans l'impression à jet d'encre offre également de nombreux autres avantages qui contribuent à l'accroissement de la production et à la sécurité du processus. Le développement de systèmes d'encres UV et de têtes d'impression adaptées permet d'obtenir d'excellents résultats en termes de stabilité des couleurs, de tenue à la lumière ainsi que de stabilité chimique et mécanique sans vernissage ni pelliculage supplémentaire. Les encres UV sont des formulations de matières solides à 100%. Elles ne contiennent pas de solvant et ne risquent dont pas de se dessécher. Elles n'entraînent ni gêne olfactive, ni nuisance pour la santé. Les valeurs limites légales sont respectées. Les travaux d'entretien et de nettoyage de la machine d'impression sont réduits car les encres UV ne durcissent qu'au contact de la lumière UV.

Votre interlocuteur:

Hartmut Müller

IST France sarl
+33 1691 220 00